Et puis Newton et son prisme de verre exposé aux rayons solaires nous a illuminé sur la structure discontinue de la lumière blanche solaire. 7 émissions aux énergies en augmentation depuis le rouge jusqu’au violet…..On parle enfin d’énergie lumineuse. On ose même penser à l’usage de ces énergies sur notre environnement et aujourd’hui sur notre corps.

Ainsi l’émission du spectre des 7 couleurs, puis plus tard diffraction lumineuse nous conduisent à dessiner des matrices colorées. Elles laissent diffracter l’énergie lumineuse. Chaque forme émet une énergie, et chaque énergie lumineuse passe à travers ces fentes donne un code quantique permettant la redistribution des éléments de la matière.

Onde de forme ce couleur indigo, émise par le logiciel L.E.M.Q. elle est calculée avec le biorythme de la Lumière et la numérologie Quantique

Les émissions pulsées en basses fréquences viennent stimuler la peau de notre corps pour créer une mémoire temps…temps séparant deux applications consécutives. Les fréquences musicales subliment par les fréquences lumineuses. L’information est transmise par la rétine quantique à l’hypothalamus et l’hypophyse glandes maîtres du  corps.