LUMINOTHÉRAPIE MUSICALE

 

Une luminothérapie musicale quantique sans prescription La physique de la lumière La musique fréquencée
« La lumière sublime la musique qui elle aussi sublime la lumière »

La Chromo-Luminothérapie Musicale Quantique  n’utilise aucune machine de photothérapie et de ce fait n’entre pas dans une quelconque application médicale. Elle a aucune contre-indication.

Une impulsion  d’une des 7 couleurs de la lumière blanche d’une fréquence de 1 à 49 Hertz  accompagnée de sa musique vibratoire, est  émise par un écran d’ordinateur  (outil de notre quotidien).

Nos méridiens d’énergie sont sollicités et nous répondent en nous indiquant la couleur, la musique et la fréquence.L’émission de lumière vient informer la peau et par l’intermédiaire de la pupille l’a transmet  l’hypothalamus, l’hypophyse et les cellules nerveuses.

 

Les travaux de Pierre Fragnay depuis une vingtaine d’années ont démontré que l’émission lumineuse colorée doit dériver des 7 couleurs issues de la lumière blanche (l’arc en ciel), avec peu d’intensité mais avec une émission fréquentielle se situant entre 1 Hz et 49 Hz (ce que nous utilisons au quotidien avec nos écrans d’ordinateurs).

Martine Roux consciente que les vibrations de la musique apportent les mêmes réponses à notre corps a eu l’idée de les ajouter à diffusion de lumière

Et bien nos écrans peuvent devenir nos bienfaiteurs si nous savons en extraire les 7 couleurs fondamentales (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet) et si nous sommes capables de pulser la lumière, et de diffuser la musique vibratoire.

Finissons-en avec nos écrans ennemis… !Ils vont devenir nos amis !!

Historique de la méthode

Depuis l’Antiquité nous connaissons les bienfaits du Soleil et de la Lumière.

Nous avons appris à connaitre les maladies se développant dans des ambiances froide, humides et privées de lumière….qui ne se souvient pas des goitres thyroïdiens des personnes ayant vécues dans les vallées peu ensoleillées de la Savoie.. !!!! Et puis la maladie tuberculeuse des familles vivant dans des maisons sans soleil …

Jusqu’aux années 1980 où l’on se rendit compte que l’absence de lumière provoquait de sévères dépressions.  ( National Institute of Mental Health USA).

Aujourd’hui nous connaissons l’impact de la dépression saisonnière  du stress et de la dépression nerveuse sur notre corps.

Grace  à cette méthode simple et naturelle il est facile d’à apporter du bien-être aux personnes souffrants de ces maux

Cours 2017

 « La musique  sublime la lumière  qui elle aussi sublime la musique»

Pour beaucoup, la musique n’est qu’un divertissement, un loisir, voire un simple produit de consommation ou un « bruit de fond »

Pourtant, les hommes ont toujours reconnu aux sons un réel pouvoir. Platon ne l’affirmait-il déjà pas, quatre siècles avant Jésus-Christ, dans le troisième livre de sa République.

« La musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine. »

Chaque note de musique et chaque couleur, possède une fréquence déterminée. Nos organes ont  aussi chacun leurs fréquences, les sons et les couleurs mettent en résonance nos cellules afin de les ré informés et de rétablir une bonne harmonie entre elle.

Les sons font réagir nos cellules :

Voilà pourquoi certaines fréquences musicales – ou des sons de notre environnement quotidien – entrent en résonance avec celles de notre système nerveux et procurent une sensation d’apaisement, de bien-être.

Tandis que d’autres vibrations entrent en conflit avec nos fréquences intérieures provoquant des « fausses notes » qui malmènent notre système nerveux. Ce phénomène physique explique aussi l’effet calmant des musiques dites de relaxation : les rythmes du cerveau s’adaptent à ceux de la musique, ralentissent leur intensité et nous font parfois plonger dans un profond sommeil

Comment est calculé la musique fréquencée :

Cette musique est fréquencée et modulée par des algorithmes informatiques basés sur des fractals quantiques, qui donne une information à notre cerveau.

La chromothérapie classique Couleurs et ondes

La chromothérapie entre dans le processus d’auto-guérison programmée par l’intermédiaire et sous l’influence des couleurs au niveau de l’esprit et du corps. Les organes réagissent aux vibrations colorées lumineuses et de ce fait peuvent guérir par phénomène feed-back.

Le mental est également en mesure de réagir aux phénomènes colorés.Des expériences conduites à Florence ont révélées que les sujets atteints de maladies irréversibles n’étaient plus capables de mélanger les couleurs chaudes et les couleurs froides.

Mais s’il y avait rémission ou bien auto-guérison les personnes pouvaient de nouveau faire les mélanges.

Les couleurs émettent des ondes qui imprègnent notre corps en corrigeant les altérations. La diffraction de la lumière colorée à travers une fente crée une onde de forme qui vient se superposer à l’onde colorée. L’onde émise par la couleur et l’onde issue de la forme de la fente émettant la lumière changent l’action thérapeutique. On pourrait penser que l’onde de forme est superflue mais si l’on change la forme de la fente émettant le faisceau coloré lumineux les résultats changent, et s’inversent parfois .La forme semi-lunaire de la fente est toute particulière et permet des résultats spectaculaires. Des essais avec un cercle ou un triangle peuvent ne pas produire de résultats ou même créer des effets secondaire inattendus.
L’onde de forme du « croissant lumineux » est exquise.Selon le Dr.  Pierre Fragnay                                       Il suffit d’interroger le corps au niveau vibratoire pour connaitre la couleur que l’on doit utiliser. Il est inutile d’émettre des théories pour rechercher la couleur thérapeutique.